Mots-clefs

,

Celui qui soulève une montagne commence par déplacer de petites pierres.

Proverbe chinois.

Dans les évadés, Andy Dufresne nous donne une autre leçon importante : nous ne devons jamais perdre de vue notre objectif. Lorsqu’il creuse son tunnel, centimètre par centimètre, il pense au jour où ce petit trou débouchera de l’autre côté de la prison, sur le chemin de la liberté.

De la même façon, lorsque l’on fait des exercices spirituels de façon constante et disciplinée, l’on creuse un trou vers notre propre liberté. A certains moments, on peut voir la lumière de l’autre côté du mur ; à d’autres, on se demande pourquoi on se lèverait tôt pour “s’entraîner” à transformer son esprit et sa vison du monde. Mais en persévérant, on peut finir par atteindre son objectif. Certains textes affirment même que l’espoir et la joie qui accompagnent l’effort constituent d’une certaine façon, l’objectif lui même.

Comme le disait Thérèse de Lisieux : la patience obtient tout.

Publicités