Une image vaut mieux que 1000 mots privés de sens disait Lao-Tzeu…

 

Ce que je veux dire à travers cette vidéo, c’est que les apparences sont souvent trompeuses. Les personnes qui ont le + comptées pour moi, qui m’ont le + apportées ont été celles qui – justement – paraissaient comme cet homme que l’on voit dans ce clip d’Emmaüs. Je pense + particulièrement à ma grand-mère qui aux yeux du monde comme j’aime à dire était simplement femme au foyer. Mais, dans les yeux du cœur, ce fut la personne qui irradiait le + d’amour. Il y a peu de temps, j’ai ici dit sur ce blog que la simplicité était la sophistication ultime reprenant ainsi la citation de De Vinci. C’était justement dans ce regard précis que je l’affirmais.

Oui, il y a parfois de l’extra-ordinaire dans l’ordinaire et je crois beaucoup pour ma part à cette forme de sagesse ou de sainteté qui réside précisément dans la concrétisation des idéaux les + élevés dans la pratique quotidienne. Je veux dire par là : cet homme dans la vidéo, quand on découvre ce qu’il fait pour son prochain, le regard sur lui qui change immédiatement en même temps que la perspective.

Mère Térésa disait ainsi : On ne peut pas faire de grandes choses, mais seulement des petites avec un immense amour.

On se trompe beaucoup sur la sagesse et sur la sainteté; on imagine qu’il faut être presque sur-humain pour la réaliser. On voit bien que non. Thérèse de Lisieux, la grande mystique disait une chose que je trouve pour ma part très juste : Au ciel, nous aurons des surprises… Sous-entendu : ceux qu’on croirait y être n’y sont pas et ceux dont on penserait qu’il n’y sont pas, y demeurent. je ne crois pas trop m’avancer sur ces questions en disant simplement ceci : Dieu ne raisonne, ni ne juge comme les hommes le font… Quelqu’un ici bas très estimé pourrait ainsi aux yeux de Dieu n’être pas grand chose alors qu’à l’inverse, quelqu’un étant réprouvés aux yeux du monde pourrait de la même façon être très estimé dans le cœur de Dieu.

L’œil ne voit que la surface des choses, l’essentiel est ailleurs quand on y songe attentivement. C’est le sens de mon propos. On dit que Dieu est invisible, je crois que c’est effectivement dans ce sens précis qu’il faut l’entendre.

 

Publicités